La problématique de la prolifération des légionelles dans les tours de refroidissement dites aéro-réfrigérantes

En France, la législation en vigueur spécifie que la concentration des légionelles dans l'eau d'un circuit de tours aéro-réfrigérantes ne doit pas dépasser les 1.000 UFC/L (unités formant colonies).

Et si la concentration excède les 100.000 UFC/L, l'exploitant doit arrêter l'installation selon une procédure d'arrêt immédiat qu'il aura préalablement définie, puis réaliser la vidange, le nettoyage et la désinfection de toute l'installation.

Une telle procédure est évidemment coûteuse en termes de frais d'exploitation, il convient donc de mettre en oeuvre des méthodes de prévention de la prolifération des légionelles. Des mesures à deux niveaux sont nécessaires:

Limiter l'entartrage

Le développement de tartre dans le circuit facilite la fixation et le développement du biofilm. Il faut donc prendre des mesures pour le limiter:

  • Il faut adoucir l'eau d'appoint par le biais d'un adoucisseur.
  • Il faut prévoir un système de purge automatisée en fonction de la conductivité de l'eau.

Désinfecter l'eau

En inactivant ou en détruisant les bactéries dans l'eau d'appoint et en recirculant l'eau avec de l'ozone ou des UV, on élimine ou tout au moins on limite fortement l'apport de légionelles au biofilm, tout en limitant le développement de celui-ci.

Les deux technologies prévenant la prolifération de légionelles dans les tours de refroidissement

Dans les deux cas, nous préconisons d'utiliser aussi un adoucisseur.
  

Utilisation de l'ozone

L'ozone est un biocide puissant. Son emploi dans les tours de refroidissement a généralement deux objectifs:

  • Prévention du développement de biofilms dans les échangeurs de chaleur
  • Prévention de la prolifération de légionelles

On introduit l'ozone dans l'eau au moyen d'un Venturi, en re-circulant l'eau dans le bassin à la base de la tour de refroidissement. Pour obtenir l'effet souhaité, il faut qu'il y ait de l'ozone dans l'ensemble du circuit d'eau.

Le tableau ci-dessous donne des valeurs indicatives des concentrations d'ozone souhaitables à différents endroits du système:

Point du circuit Concentration souhaitée

À la sortie du système d'injection d'ozone

De l'ordre de 0.5 à 1.5 ppm

Dans le bassin de la tour de refroidissement, en moyenne

Environ 0.025 à 0.25 ppm

À l'entrée des échangeurs de chaleur

De l'ordre de 0.04 à 0.08 ppm

À l'entrée de la tour de refroidissement

Environ 0.01 à 0.04 ppm

Résultats de l'utilisation de l'ozone

  • Le biofilm est fortement réduit et les algues peuvent être pratiquement éliminées.
  • La turbidité de l'eau baisse jusqu'à des valeurs de l'ordre de 1 à 2 NTU.
  • La concentration de micro-organismes dans l'eau sera inférieure à 1000 cfu/ml et est souvent inférieure à 100 cfu/ml.
  • L'utilisation de l'ozone réduit la corrosion.

Dimensionnement du générateur

La quantité d'ozone que le générateur doit fournir dépend essentiellement du volume d'eau circulant dans le système. Si l'eau utilisée est peu chargée en matière organique, on peut estimer la puissance du générateur en multipliant le volume en m3 par le facteur 3.5 pour obtenir des g/h d'ozone. Par exemple: un système avec un volume de 100 m3 aurait besoin d'un générateur fournissant environ 350 g/h - dans la mesure où l'eau utilisée n'est pas fortement chargée en matière organique.

Redondance

Un circuit de refroidissement avec tour ouverte qui a un arrêt d'ozonisation peut commencer à présenter des effets mesurables de la prolifération de micro-organismes au bout de 48 heures déjà. Il est donc essentiel de prévoir un système redondant, avec double système de génération d'ozone et double pompe de recirculation pour le Venturi.

Utilisation de la stérilisation par UV

Tours_refroidissements

 

Le stérilisateur UV doit être installé de manière à traiter l'eau d'appoint afin de constituer une barrière d'entrée et que l'eau préalablement filtrée, puisse circuler dans la boucle de recirculation.

 

Cela permet une inhibition rapide des foyers de redémarrage éventuels. Un traitement d'adoucissement de l'eau d'appoint ainsi qu'un système de purge automatique en fonction de la conductivité de l'eau sont indispensables pour maîtriser l'entartrage.

Image montrant un stérilisateur UV employé pour traiter un débit de 200 m3/h sur la boucle de recirculation.

 

Vous pouvez également consulter notre page sur la bactérie responsable des légionelles : la legionella.

FaLang translation system by Faboba
 x 

Panier Vide

dlk_homeadress

ozone.ch Suisse
Chemin des Aulnes 1
CH-2400 Le Locle

Tél : +41 (0)32.841.77.55
Fax : +41 (0)32.841.77.57

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

dlk_usine

ozone.ch France
1 rue de l'Hermitage
F-74100 Ambilly

Tél : +33 (0)4.81.91.62.13
Fax : +33 (0)4.81.91.62.14

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

horaires d'ouverture:
lundi-vendredi
8.00 - 17.30 heures