Quelques conseils pratiques pour économiser l'eau à la maison

L'eau devient de plus en plus chère mais elle est aussi un bien précieux, il devient donc de plus en plus intéressant de l'économiser. Si vous consommez plus de 100 mètres cubes par an d'eau potable, alors vous pouvez sans doute réaliser des économies importantes.

Changements de comportements

Sans faire de grand sacrifices, on peut vite commencer à économiser de l'eau en modifiant certaines mauvaises habitudes, acquises à l'époque où l'eau était non seulement abondante, mais aussi bon marché. Par exemple en prenant une douche plutôt qu'un bain, on économise déjà beaucoup d'eau. Le calcul est simple: une douche représente une consommation d'environ 15 litres à la minute (et moins si la douche est équipée d'un régulateur de débit) tandis que prendre un bain nécessite jusqu'à 200 litres d'eau. Celui qui remplacera un bain quotidien par une douche de 10 minutes peut ainsi économiser presque 20 m3 d'eau en un an. Une autre mauvaise habitude fréquente est celle de laisser couler l'eau quand on en a pas vraiment besoin. Ainsi, beaucoup d'entre nous laissent couler l'eau pendant les longues minutes lorsqu'on se brosse les dents. Il s'agit d'un gaspillage qui est de l'ordre de 2 à 10 m3 par an par personne, donc loin d'être négligeable. Il ne s'agit pas de se laver les dents moins bien ou moins souvent, mais de faire le petit effort consistant à fermer le robinet chaque fois qu'on n'a pas besoin d'eau pour plus de quelques dizaines de secondes. Aux prix actuels de l'eau, il s'agit d'un effort très bien rémunéré.

Régulateurs de débit

Pour obtenir un jet confortable, il suffit d'un débit de 6 litres par minute dans un robinet. Or, on observe que les robinets ont généralement des débits de plus de 10 litres par minute. Dans l'industrie et l'hôtellerie, il est donc fréquent d'installer des régulateurs de débits, limitant le débit du robinet à 6 ou 8 litres par minute. Ces régulateurs sont aujourd'hui assez bon marché aussi pour des particuliers. Ils sont généralement fournis par des professionnels du traitement de l'eau, qui vous aideront à déterminer sur quels robinets il vaut la peine de les installer et vous feront essayer plusieurs modèles pour que vous puissiez choisir le jet adapté à vos goûts. 

 Nous fournissons ces régulateurs, sur demande et à prix préférentiel, aux clients qui achètent ou qui ont déjà acheté du matériel chez nous.

Récupérer l'eau du toit ou de pluie

L'investissement est plus important, mais il est amorti en quelques années. Jusqu'à récemment, on employait l'eau du toit uniquement pour les toilettes et l'arrosage mais, avec l'arrivée sur le marché de stations de potabilisation avec stérilisateurs UV pour un investissement très modeste, il est devenu avantageux d'utiliser l'eau de pluie aussi comme eau de boisson. Il vous faudra prévoir, outre la station de potabilisation, un réservoir et un groupe de mise en pression, ainsi que les raccords des gouttières au réservoir. Le raccordement au réseau étant obligatoire dans nos communes, on échappe pas à la taxe de compteur ou "de raccordement". Par contre, le raccordement permet de couvrir les périodes de sécheresse avec l'eau fournie par la commune et on peut donc utiliser un réservoir d'eau de pluie plus petit. Les économies d'eau réalisables varient en fonction du volume du réservoir: plus il est grand, plus les économies seront importantes. Les fournisseurs de stations de potabilisation sont en principe en mesure de vous conseiller quant au volume du réservoir, qui dépendra aussi de la place disponible chez vous. Pour pouvoir utiliser uniquement de l'eau de pluie et ne plus du tout consommer la précieuse eau qui passe par votre compteur, il faudrait une cuve en béton enterrée de dimensions importantes. En principe, la récupération d'eau de pluie est une possibilité réservée aux maisons individuelles, même si rien n'interdit les copropriétaires d'une PPE de s'organiser pour réaliser un système pour un immeuble.

En conclusion, il est possible d'économiser un peu sans rien investir, en choisissant la douche plutôt que le bain et en évitant de laisser couler l'eau inutilement. Il est possible de réaliser des économies importantes, de l'ordre de 20 à 40% de la consommation totale, en installant des régulateurs de débits, ce qui représente un tout petit investissement à la portée de chacun, et cette dépense est amortie en quelques mois. La récupération d'eau de pluie permet des économies massives (jusqu'à 100%) mais exige un investissement plus important (milliers de francs) et n'est en général envisageable que pour les maisons individuelles.

Récupérer l'eau de puits ou de source

Si vous avez un puits ou une source dans votre jardin, il est possible de récupérer l'eau s'y trouvant pour la potabiliser.

Nos solutions pour la potabilisation de l'eau

Afin de vous proposer la solution la mieux adaptée, notre laboratoire interne se tient à votre disposition pour analyser votre eau.

FaLang translation system by Faboba
 x 

Panier Vide

dlk_homeadress

ozone.ch Suisse
Chemin des Aulnes 1
CH-2400 Le Locle

Tél : +41 (0)32.841.77.55
Fax : +41 (0)32.841.77.57

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

dlk_usine

ozone.ch France
1 rue de l'Hermitage
F-74100 Ambilly

Tél : +33 (0)4.81.91.62.13
Fax : +33 (0)4.81.91.62.14

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

horaires d'ouverture:
lundi-vendredi
8.00 - 17.30 heures